25. Une maison en haut d'une colline

La maison se dressait en haut d’une colline de nouvelle Angleterre, U.S.A.
L’immense propriété s’étendait jusqu’au lac, qu’elle englobait. En vente depuis des années, elle avait trouvé acquéreur depuis peu. La demeure avait retrouvé toute sa splendeur du passé, mais, curieusement, on n’avait jamais vu un seul ouvrier y travailler.
Une chouette tapa énergiquement du bec contre une des fenêtres de la cuisine.
Lorsque celle-ci s’ouvrit, elle déposa le journal qu’elle tenait et s’enfui aussitôt à tire d’ailes.
La première page du journal attira l’œil de la personne ayant ouvert la fenêtre.

« Famille déchue : Les Manoir Malefoy vendu !

Après la fin tragique et successive des membres de la famille Malefoy, tous leurs biens, demeure comprise, ont été mis en vente.
Le somptueux manoir Malefoy a enfin trouvé un acquéreur dont le nom n’a pas été dévoilé. Le montant de la vente sera reversé dans les caisses du ministère.

Suite en page 9. »

Le journal en main, elle sortit de la maison et descendit le chemin menant au lac.
Là, sur le ponton, deux hommes jouaient aux échecs. Tout concentrés qu’ils étaient, ils sursautèrent quand le journal s’abattit sous leur nez, envoyant valser les pièces du jeu.

- Eh ! protesta le plus jeune, j’étais en train de gagner

- Ben voyons rétorqua l’autre joueur.

- Lisez les gros titres, ordonna t elle

Les deux hommes jetèrent un regard sur la Une et eurent un sourire satisfait.

- bien, comme quoi tout arrive, dit le plus âgé d’entre eux en s’étirant

- tu vas être en retard à ton rendez vous au congrès

- je n’arrive pas à me faire à l’idée qu’ici il n’y a pas de ministère, soupira t il en se levant

Il déposa un baiser sur les lèvres de la femme et fit un clin d’œil au jeune homme puis il s’en alla.
Les deux autres membres de la famille le regardèrent s’éloigner avec un sourire moqueur. Elle se tourna vers le jeune homme, d’un air malicieux

- alors comme ça, tu allais gagner ?

- oui bon, j’avais une chance !

Elle éclata de rire.

- Dray, le jour où tu battras ton père, je deviendrais économe.

Draco se mit à rire à son tour.

- N’empêche que depuis qu’on est ici, il ne m’a pas frappé une seule fois. Je ne suis plus angoissé comme avant à l’idée d’être seul avec lui. Il parait même qu’il sait jouer au quidditch !

- Evidemment qu’il sait jouer au quidditch ! et puis ici il a moins de soucis, il n’a plus cette pression sur les épaules, il n’a plus besoin de se défouler sur toi…

- Cela dit, j’ai eu une sacré trouille, reprit il soudain boudeur, tu aurais pu me mettre au courant, non ?

- Euh… non. Je te rappelle que tu es un très mauvais menteur ! Pour que ça marche il fallait impérativement que tu y croies !

- Ben voyons… j’arrive pas à croire que tu aies monté un coup pareil ! T’es sure que tu es une vraie blonde ?

- Demande à ton père !

- Harmony !

Embarrassé, Draco s’empourpra et s’abîma dans la contemplation du lac.

- toujours est il que je n’arrive pas à croire qu’on s’en soit sortit vivants, murmura t il pour lui-même

Harmony s’allongea sur le ponton, un sourire aux lèvres. Il était vrai qu’elle avait eu un sacré culot en tapant à la porte d’un certain bureau.

Flash back

Harmony frappa à la porte et entra avant même d’y avoir été invitée. Sans laisser le temps aux personnes installées dans le bureau de dire quoi que ce soit, elle parla.

- On a besoin de votre aide.

Dumbledore eut un sourire confiant et invita d’un geste la jeune femme blonde à s’asseoir.

- en quoi puis je vous être utile, Madame Malefoy ?

- Savez vous qui je suis ?

- L’épouse de Lucius Malefoy et la cousine d’une connaissance commune.

- Vous étiez au courant

- J’ai connu votre cousin avant que son visage ne soit totalement modifié par la noirceur de son âme. Il était des plus séduisant et je dois dire que vous avez ses yeux.

- Il est fou

- Je sais cela aussi… dit il d’un ton moqueur

Le professeur McGonagall dut s’asseoir pour faire face à ce trop plein d’informations.
Le professeur Dumbledore lui tapota le bras d’un air paternel et reporta son attention sur Harmony

- racontez moi tout.

Pendant plus de deux heures, Harmony raconta tout aux deux professeurs, ce qu’elle savait des plans de son cousin, les nom des mangemorts actifs, la quasi certitude qu’elle avait que Tom allait d’un jour à l’autre tuer Draco et Lucius, maintenant qu’il n’avait plus besoin d’eux pour la contraindre à avoir un enfant. A quel point elle avait peur pour l’avenir des jumeaux.
Et enfin la mission qu’il lui avait confié.

Le professeur Dumbledore réfléchis quelques instants…

- Vous allez effectuer cette mission ce soir. Utilisez votre arme moldue dans l’épaule de Lockart, nous le soignerons et lui jetterons un sort d’oubliette. Seul seront au courant Le professeur McGonagall, le ministre, moi-même, Lucius et vous. Une copie de l’amulette sera mise à la place de la vraie. Vous récupèrerez cette copie grâce à une simple filtre d’amour.

- Très bien.

- Bien après cette mission, Lucius et Draco seront arrêtés

- Quoi !

- Ils seront condamnés au baiser du détraqueur. Puis on annoncera leur mort. Ils seront ensuite transférés dans un lieu secret. Avez-vous une idée d’un endroit, ou vous voudriez refaire votre vie ?

- Oui en nouvelle Angleterre, ou dans le Maine, aux USA

- Parfait, je m’occupe de vous trouver une maison. Lucius et Draco vous y attendront. Quelques jours après la « mort » de votre mari, vous ferez absorber cette potion à vos enfants. Cela simulera leur mort et nous les enverrons auprès de leur père.

- D’accord.

- Le plus dur reste à faire. Vous allez devoir jouer la comédie quelques jours. Et attendre le moment propice.

- Le moment propice pour quoi ?

- Pour mourir très chère.

Harmony enfouis sa tête dans ses mains. Quelle galère ! C’était trop compliqué, elle n’y arriverait jamais. Tom allait tout comprendre.

- vous êtes plus forte que vous ne le croyez… murmura Dumbledore.

- Très bien… on le fait

- Bien voila la potion qui doit vous « tuer ». Ne confondez pas. La bleue claire pour les jumeaux, la bleue nuit pour vous.

Harmony acquiesça.

- Professeur, comment être sur qu’il ne nous trouveras pas ?

- Et bien d’une part, il est trop imbu de lui-même pour imaginer que vous puissiez le trahir. Ensuite vous aurez un gardien du secret : le professeur McGonagall.

- Merci professeur

Harmony se leva et sortit du bureau de Dumbledore, consciente que c’était la dernière fois qu’elle voyait le regard et le sourire rassurant du directeur de Poudlard.

Fin flash back

- a quoi tu penses, demanda Draco, la tirant de ses réflexions

- A rien d’important. Il faut que j’aille chercher Lucretia et Falco à l’éveil musical.

- Je viens avec toi

Ils se levèrent et prirent le chemin du village. Draco avait l’air soucieux. Juste avant l’entrée du village, Draco s’arrêta net et se tourna vers Harmony.

- Harmony ? Tu crois qu’on pourra retourner en Angleterre un jour ?

Harmony eut un soupir et arrangea une mèche de cheveux de Draco

- Un jour peut être… si Tom est vaincu.

- Et si il gagne ?

Sentant l’angoisse dans la voix de son fils, Harmony eut un soupir, elle aurait adoré lui mentir, lui dire que Voldemort allait forcement perdre, qu’il n’y avait aucun doute possible ; mais Draco devenait un homme. On ne pouvait pas lui cacher la vérité.
Elle plongea son regard limpide dans les yeux gris de Draco

- S’il gagne… On aura plus de soucis à se faire.

Draco acquiesça gravement. Harmony lui tendit la main et ils entrèrent dans le village, priant pour que cette petite vie tranquille qu’ils s’étaient construits puisse durer très longtemps.

 

Commentaires (3)

1. Mélody 05/07/2009

Pas mal le coup des potions ^^
Vraiment, cette fic est géniale !!!

2. brigitte 14/08/2009

j ai toujours adorée cette fic elle contient tellement d'émotion c'est un plaisir de pouvoir la relire

merci encore pour tout

bisous

3. Fan-Fictions-Infos (site web) 12/12/2009

Extra , geniialle ,Le coup des potions , l'effet de surprise je m'attendais absolument pas a ça ;tous ces chapitre sont excellent sans exception ( d'ailleurs j'ai détester Ronald Weasley sur le coup se salle petit rancunier , j ai aimer rogue soutenant Harmony ,je me demandais même sil allait pas finir ensemble !! mdr )

Elle est super bien , faite la fic ,n'empêche même sil elle jouet un role , Harmony , d'apprendre que lucius avait battue Narcissa !!
Powaaa n sa dut être un choc !!

Ces emotionnele ,un plaiisire unique de la liire ,sa remue le ventre quoi

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site