20. mission? ou suicide?

Harmony se réveilla en sursaut. Quelques chose l’avait tirée du sommeil…mais quoi ? Elle se tourna vers Lucius et fronça les sourcils en constatant son absence. Le ministère était probablement fermé à cette heure ci et donc il aurait du être la, près d’elle.
Si elle avait épousé Billy Jenkins, là bas, dans le Montana, elle se serait rendue dans le bar le plus proche avec la certitude d’y trouver son mari, mais, dans le cas de Lucius, s’il n’était pas dans son bureau, elle séchait complètement.
Et, réalisa t elle, agacée, elle ne savait toujours pas ce qui l’avait réveillée.
Elle se leva, avec l’intention d’aller lire « le code national des Loups garous de 1947, entre protection et ségrégation » au salon, en attendant le retour de Lucius.
Sans regarder où elle allait, elle s’engagea d’un pas rapide dans le couloir sombre et elle entra de plein fouet dans quelqu’un qui venait en sens inverse.

- Aie ! gémit elle en se frottant le nez, Rodolphus !

- J’en ai autant à ton service, grommela t il en se frottant le menton.

Sans ses talons, Harmony était vraiment très petite.

- qu’est ce que tu fiche debout ? demanda t il

- quelque chose m’a réveillée. Je ne sais pas quoi

- ton fils…

- oh !

Harmony se sentit rougir. Elle était une mère lamentable. Elle n’avait pas pensé une seule seconde à Falco… et pourtant… Merlin savait qu’il ne se laissait pas oublier facilement.

- et on ne l’entend plus, parce que…

- Bella est avec lui…elle en est raide dingue… j’ai un sérieux rival là…

Harmony éclata de rire. Il était vrai que Bellatrix était une vrai marraine gâteau, contrastant totalement avec son image, ô combien méritée, de mangemort sanguinaire et cruelle.

Un bruit retentit au rez de chaussée. Un plop ! assourdit suivi d’un bruit diffus qu’Harmony identifia immédiatement. Combien de fois avait elle entendu Draco gémir de la sorte, presque silencieusement.
Elle blêmit et voulut s’élancer dans les escaliers mais Rodolphus l’attrapa au vol, par la taille et la repoussa en arrière.

- tu es folle ? gronda t il en sortant sa baguette, reste derrière moi.

Harmony acquiesça et suivit docilement le mari de sa meilleure amie.

Arrivée au salon, elle se figea, crispant sa main sur le bras de Rodolphus. Une forme noire était étendue dur le sol.
Echappant à son protecteur, elle couru vers le corps qu’elle retourna sur le dos.
Rodolphus agita sa baguette et fit disparaître le masque de mangemort, révélant le visage livide de Lucius Malefoy.
D’un autre mouvement de baguette, il ranima le feu et alluma quelques lampes.
Harmony se laissa tomber à genoux et posa la main sur le torse de son mari. Elle la retira aussitôt, horrifiée, couverte de sang.

- va chercher Bella, souffla t elle

Rodolphus obéit sans broncher.
Fébrilement, Harmony défit le lien qui retenait la cape de Lucius. Puis elle tenta de déboutonner sa chemise mais, elle tremblait tant que ses efforts furent vains. Elle finit par tirer d’un coup sec sur le vêtement qui se déchira dans un craquement lugubre.
Elle retint un cri en se mordant les lèvres.
Une imposante blessure barrait la poitrine de Malefoy. Très profonde, elle avait à l’évidence abondamment saignée, imbibant les vêtements du mangemort.
Il semblait avoir perdu beaucoup de sang et il était étonnant qu’il ait trouvé la force de transplaner.
Elle sentit une présence derrière elle.

- Bella ? Je ne sais pas quoi faire…

- Essaie ça

Elle sursauta en entendant la voix de Draco. Elle se tourna vers lui, il lui tendait un de ses bocaux remplie de la substance verte qu’il utilisait pour refermer ses plaies lors des … dérapages de son père.
Harmony étala la substance gluante sur la blessure. Celle-ci cessa de saigner. C’était déjà ça.
Bellatrix entra dans la pièce et retint un commentaire acerbe sur l’incompétence de Malefoy… Harmony était dans un tel état de nerfs qu’elle était capable de lui sauter à la gorge sans sommation…

- Bella, il n’était pas au ministère, n’est ce pas…

- Il y était Harm, en mission pour notre maître, j’espère qu’il a au moins trouver l’objet.

Harmony blêmit, comprenant ce que les paroles de Bellatrix impliquaient.

- Dray, remonte immédiatement dans ta chambre et reste y jusqu’à ce que je vienne te chercher.

- Mais…

- Obéit ! cria Harmony

Au ton de sa voix, et parce qu’elle ne lui avait jamais crié dessus auparavant, Draco battit en retraite sans demander son reste.

- Bella, laisse nous, s’il te plait

- D’accord

Bellatrix retourna auprès de son mari au premier étage, laissant son amie en tête à tête avec Lucius, toujours inconscient.
La jeune femme caressa la joue de son mari d’une main tremblante.
Lucius paraissait si… détendu. Son visage ne portait aucune trace de la dureté qu’il affichait en permanence.

- Lucius… mon ange… ouvre les yeux… je t’en prie… ouvre les yeux… s’il te plait…

L’atmosphère changea. Harmony sentit Sa présence avant même qu’une main ne se pose sur son épaule.

- écarte toi

Lord Voldemort pointa sa baguette sur le corps inerte de Lucius.

- enervatum !

Lucius gémit et s’agita un peu avant d’ouvrir les yeux. Harmony voulut se précipiter près de lui mais elle fut stoppée dans son élan par la main de fer de son cousin.

- Lucius ?

Celui-ci se leva avec difficulté, se mettant à genoux devant son maître.

- Lucius, reprit Voldemort, donne moi mon amulette.

Lucius pâlit plus qu’il ne l’était d’ordinaire et se mit à trembler.

- maître… pardonnez moi

Voldemort fronça les sourcils.

- tu as échoué… dit il d’une voix menaçante

Il pointa sa baguette sur Lucius

- maître… je…

- silence ! hurla Voldemort. Endolo…

- non !

Harmony s’interposa entre son mari et la baguette de son cousin.

- pousse toi Harmony ! gronda t il

- je t’en prie

- pousse toi

Harmony se laissa tomber à genoux aux pieds de son cousin

- Il est trop faible. Ca le tuera. Je t’en supplie… c’est mon mari Tom…

- Cette mission était primordiale

Harmony réfléchissait à toute vitesse. Elle n’avait jamais vu son cousin dans une rage pareille. La vie de Lucius ne tenait qu’à un fil. Etant moldue, elle n’avait jamais prit part à la cause de son cousin, préférant rester neutre. Mais l’heure n’était plus à la neutralité. Elle devait s’impliquer.

- où est cette amulette, demanda t elle

Voldemort lança un regard noir à Lucius qui faisait un effort surhumain pour ne pas s’écrouler.

- cousin !

- très bien, soupira le mage noir

Il lui décrit l’amulette, son propriétaire, le plan pour se rendre dans son bureau du ministère.
A chaque fois qu’il pensait avoir terminé, elle lui posait une nouvelle question.

- bon, dit il soudain, j’ai été patient, ou veux tu en venir ?

- je vais aller te la chercher ta fichue amulette

- quoi ? tu n’as aucun pouvoir

- c’est ça ton problème, tu n’accorde pas assez d’intérêt aux objets moldus ! Reviens demain à la même heure, j’aurais ton amulette.

Voldemort réfléchis quelques instants.

- très bien, si tu réussi, je pardonnerais son échec à Lucius. Dans le cas contraire, je m’occuperais de lui et il me suppliera de l’achever

Il transplana sans un mot de plus.
Harmony se précipita vers Lucius en appelant Bella. Celle-ci fit léviter son ex beau frère jusqu’à son lit et se retira.

- princesse…

- chuuuut. Ne parle pas. Tu dois te reposer. Je vais revenir.

- Harmony, comment vas-tu faire ?

- Je ne ferais rien avant demain. Fais moi confiance et ne t’inquiète pas pour moi.

- J’ai confiance mais je m’inquiète toujours pour toi mon amour.

Harmony passa une nouvelle couche de la substance verte sur la plaie de son mari. Elle avait commencé à se refermer.
Puis elle alla dans son bureau personnel et ouvrit un tiroir. Elle en retira le double fond et sortit une petite mallette argentée.
Elle composa le code qui commandait l’ouverture.

Elle ferma les yeux un instant, vérifia le chargeur qu’elle inséra dans l’arme que contenait la mallette, puis, elle glissa le semi automatique dans son sac à main.

Elle retourna ensuite dans sa chambre et se blotti contre Lucius qui la serra contre lui sans dire un mot.
Elle s’endormit, légèrement angoissée, sachant que, de la journée du lendemain, dépendrait le sort de sa famille.

 

Commentaires (1)

1. Mélody 05/07/2009

Aïe, ça s'annonce mal...
Mais bon, j'ai confiance en Harmony !!

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×