2. Le mariage

Renseignements pris, la jeune Harmony Brooke Kendall, travaillait comme assistante dans une grande entreprise important de la soie directement de la chine.
Il décida donc d’investir dans l’entreprise afin de travailler avec elle.
Il s’attendait à rencontrer une jeune fille timide, effrayée par sa réputation, docile et douce.
Bien que son maître l’ait informé que sa cousine avait été élevée dans l’ignorance totale du monde de la magie, il pensait qu’elle aurait au moins entendu parlé de lui par son cousin et qu’elle montrerait envers lui le respect qu’il était en droit d’attendre.
Il arriva à l’entreprise et tomba nez à nez avec une charmante jeune femme blonde, d’un blond que l’on nommait vénitien semblait il se rappeler. Les yeux vert, mince, un air insolent... et une taille de lilliputienne. Salazard elle lui arrivait au menton… juchée sur des talons de 10 cm au moins.
Mais ce qui le marqua le plus, ce fut le regard absolument noir qu’elle lui lança et le ton sec sur lequel elle l’informa qu’il avait 10 min de retard et qu’il était scandaleux que l’on fisse attendre un homme aussi important que le PDG de Naxiam industrie.

- Savez vous qui je suis ? Lucius Malefoy, homme d’affaire et futur investisseur.

- Enchantée, dit elle bien qu’elle ne sembla pas en penser un mot, Harmony Kendall, assistante de direction et directrice du département des relations publiques. Suivez moi M. le directeur vous attend et il a un planning des plus chargé.

Abasourdi, Lucius suivit la jeune femme. Jamais personne ne lui avait parlé sur ce ton. Il se surprit à sourire ; Cette jeune femme promettait d’être intéressante. Il aimait les défis et celui-ci était de taille.

Quelques heures après il ne souriait plus du tout. Elle était exaspérante, elle le contredisait sans cesse, ponctuant chacune de ses propositions d’un reniflement narquois.
Ce devait être le genre de personne à manifester pour la libération des elfes de maisons.
Ca allait être très dur, mais il n’avait pas le choix et puis… il devait admettre qu’elle lui plaisait

De réunion en réunion, de déjeuner en déjeuner, Lucius tenta en vain de se rapprocher de la jeune femme, elle lui glissait entre les doigts comme une anguille.

Lucius n’était pas un homme patient, il en avait plus qu’assez de lui courir après. Il devait agir.
Il commença par lui faire livrer un énorme bouquet de roses rouges et blanches accompagnées d’un mot :

le blanc pour faire la paix, le rouge…a vous de décider. Lucius Malefoy

Le soir même, très tard, Harmony travaillait sur un projet, seule dans les bureaux.
Elle ne cessait de jeter des regards nerveux sur le magnifique bouquet posé sur une table.
Elle n’arrivait décidemment pas à se concentrer sur son travail.
Elle sortit la carte qui accompagnait le bouquet de son tiroir et la relue…pour la centième fois.
Le blanc pour faire la paix
Le rouge…
Selon un site Internet qu’elle avait consulté, le blanc était effectivement la couleur de la paix dans le langage des fleurs ; le rouge… celle de l’amour.
Elle ne savait pas qu’en penser ; cet homme était arrogant, imbu de lui-même, insupportable, égoïste, … et terriblement séduisant.
Irrité du chemin que prenaient ses pensées, elle se leva et alla regarder par la fenêtre.
Mais qu’est ce qu’il lui prenait ! Elle avait 25 ans, bon sang et lui 41 ! Ça faisait 16 ans de différence !
Oui mais il est drôlement bien conservé se dit elle avec un sourire
Non ! Il ne faut pas penser ça !
Du calme Harm ! C’est un investisseur, presque un client, à quelques années près il pourrait être ton père ! Alors tu arrêtes tout de suite ton délire de midinette qui craque sur son prof de socio !
Cet homme a vécu, il est veuf, il a un fil de 16 ans, 16 ans ! Seulement 9 ans de moins que toi ! C’est de la folie.
Demain il doit venir pour une réunion ; tu vas rester professionnelle, froide, non glaciale, indifférente et surtout surtout surtout : tu ne craques pas
!
Elle se tourna vers la vitre, observant son reflet

- je ne craquerait pas, murmura t elle

Mais sa voix manquait cruellement de conviction

Le surlendemain, après la réunion, Lucius s’attarda auprès d’elle ; elle faisait semblant de ne pas le voir mais il n’était pas dupe. Un jeune apprenti le bouscula et son regard glacial terrorisa le jeune garçon.
Harmony sauta sur l’occasion et explosa :

- Il s’est excusé. Il était inutile de le regarder comme ça. Et arrêtez de me sourire. Vous êtes exaspérant et insupportablement arrogant.

Sur sa tirade, la jeune fille le gifla violemment et tourna les talons espérant que sa réaction serait celle qu’elle attendait : couper tout lien avec l’entreprise, elle, sa vie, sa ville, sa planète même tiens !
Lucius ne lui laissa pas le temps de franchir le couloir, arrivant derrière elle, il la saisit par le bras, la retourna face à lui et l’embrassa.
Au moment où ses lèvres touchaient les siennes, elle su qu’elle avait perdu la partie.

Un mois après ils se mariaient.

Lui en costume de soirée impeccable, vert bouteille et noir ; elle dans une robe blanche moyenâgeuse, lacées dans le dos, très décolletée.
Elle ne pouvait s’empêcher de se pincer discrètement toutes les deux minutes pour vérifier qu’elle ne rêvait pas. Elle connaissait le monde de la magie, enfin elle connaissait son existence puisque son cousin était un sorcier mais ça s’arrêtait là. Et elle épousait un des plus grand sorcier qui existait !
C’était décidé dès demain elle se faisait rebaptiser cendrillon !

Son cousin dirigeait la cérémonie. Ils étaient seuls. Lucius lui avait dit qu’ils feraient une grande réception avec échange des vœux, en présence du ministre de la magie. Mais qu’il était important que Lord Voldemort les unisse lui même lors d’une cérémonie strictement privée.

Ce dernier fit apparaître une immense coupe en argent devant eux. Lucius et Harmony joignirent leurs mains au dessus du récipient.
Lord Voldemort commença la cérémonie

- Promettez vous l’un à l’autre que votre amour sera une force et non un faiblesse ?

- Nous le promettons répondirent ils en cœur

- Promettez vous d’unir vos force au service de la cause

- Nous le promettons

- Acceptez vous de vous donner l’un a l’autre sans aucune réserve. Répondez chacun votre tour

- Je le promets, répondit Lucius sans hésiter

Harmony considéra un instant la question. Elle croisa le regard de son cousin puis celui de Lucius et su à l’instant qu’elle prenait la bonne décision.

- je le promets

Lord Voldemort pointa sa baguette vers les mains jointe du couple. Un lien noir s’en échappa, s’entortillant étroitement autour de leurs mains et de leurs poignets ; les unissant étroitement et solidement.
Il prononça une formule obscure dont Harmony ne compris pas le traître mot et le lien noir disparut en pénétrant dans leurs chairs.
Dans le monde de la magie, aucune cérémonie officielle n’était requise ; un sorcier quel qu’il soit pouvait en unir deux autres. C’était fait. Ils étaient mariés.

Lucius fit ensuite enregistrer son mariage auprès du ministère de la magie, demandant par la même occasion si le ministre pourrait d’ici quelques mois, présider la cérémonie publique qu’il comptait donner.
Puis il ramena la toute nouvelle madame Malefoy dans son manoir.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×